Nous vous recontactons

La mobilité professionnelle en plein essort

La mobilité professionnelle va fortement se développer ces prochaines années

La mobilité professionnelle est appelée à connaître une augmentation de l'ordre de 50 % d'ici à 2020, selon le cabinet PwC, contre 25 % sur les dix dernières années.


Les salariés risquent d'encore plus bouger dans les prochaines années. En effet, d'ici à 2020, la mobilité des talents affichera une hausse de l'ordre de 50 %, révèle l'étude* "Talent mobility : 2020 and beyond" du cabinet PwC. Cette aspiration, déjà sensible ces dix dernières années (+25 % de mutations professionnelles) va encore s'amplifier, surtout en direction de l'étranger.

Forte progression de la mobilité des femmes

Parmi ces talents mobiles, la proportion de femmes a doublé ces dernières années, passant de 10 à 20%, et devrait atteindre 27% à l'horizon 2020. Concernant cette catégorie, PwC prévoit notamment un développement des missions à court terme, une plus grande mobilité virtuelle grâce aux nouvelles technologies et de belles opportunités offertes pas les pays émergents.

Des destinations principalement anglophones


Les destinations privilégiées par ces travailleurs sont avant tout des pays développés. Les Etats-Unis (58%) arrivent en tête, devant le Royaume-Uni (48%) et l'Australie (39%). Ces trois pays présentent aux yeux des travailleurs les meilleures opportunités. Le Canada et l'Allemagne suivent en quatrième et cinquième places, tandis que la France arrive en sixième position.


*Cette étude se base sur des questionnaires envoyés auprès de 900 entreprises, des entretiens avec plusieurs employés, ainsi que des spécialistes et des avis d’organisations mondiales.

Jenna

Jenna

Responsable Marketing jenna.vurpillot@demeclic.fr